Popularité de la marque Rsa

147000

Contacter le SAV Rsa

Pour contacter le service Rsa sur son service après-vente (S.A.V), vous pouvez consultez les informations sur cette page.

Le nom de l’entreprise concerné par le service après vente possède plusieurs dénominations ou marques comme : Rsa, @cafreunion974 ou remorquesav.fr et elle travaille généralement dans le secteur Voiture et plus précisément dans la catégorie Service social .

Vous pouvez contacter le SAV ou service après vente rsa par exemple pour les motifs suivant :

  • Réparation, Bug, cassé ou autre anomalie avec Rsa France
  • Colis endommagé ou abîmé en provenance de Rsa 
  • Demande de facture, remboursement ou un avoir chez Rsa 
  • Demande de garantie ou prise en charge assurance avec Rsa en France
  • Faire une réclamation à rsa

SAV Rsa par téléphone

Mise en relation avec le Service après vente Rsa ci-dessous :

Disponibilité : 7j/7 et 24h/24

APPELER au 0890248809 * 0890248809 0,80 € / min
 

Service de renseignement et de mise en relation : Ce site est un service privé payant d’information et de renseignement distinct des marques et des services publics non-rattachés à ces derniers

Rsa est sur Facebook

@cafreunion974

Service social

Adresse de la page Facebook : 27106
https://fr-fr.facebook.com/cafreunion974/

Contacter Rsa SAV par internet

Voici l’url de la page correspondant aux services après vente pour Rsa :

https://www.remorquesav.fr/PBCPPlayer.asp?ID=1476746

Vous pouvez trouver plus d’informations si besoin sur le site internet remorquesav.fr

Horaires d’ouverture du service SAV Rsa

Aucune donnée

Liste des magasins en France Rsa

Aucune donnée

Questions courantes sur Rsa

Aucune donnée

Description de l’entreprise Rsa et de son SAV

À propos de RSA

RSA Security Inc. développe, fabrique et distribue une large gamme d’équipements et de logiciels de sécurité. Le logiciel de cryptage à clé publique BSAFE de RSA est la norme industrielle de facto pour la protection des données depuis plus d’une décennie. Les systèmes d’authentification SecurID de la société utilisent des jetons et des cartes à puce pour garantir que seules les personnes autorisées peuvent accéder aux bâtiments et aux réseaux informatiques. Son logiciel d’infrastructure à clé publique Keon fournit aux entreprises les moyens de produire des communications et des transactions électroniques privées et juridiquement contraignantes.

Origine de la technologie et création d’entreprises

Les découvertes à l’origine des plus importantes percées technologiques du RSA ont été rendues possibles au milieu des années 1970. Les informaticiens s’inquiétaient alors de trouver un moyen sûr de crypter les données, c’est-à-dire de les réduire à un code illisible afin d’empêcher les personnes non autorisées d’y avoir accès. À l’époque, un seul type de cryptage avait été développé, le cryptage à clé unique. Dans un système à clé unique, une seule formule mathématique ou clé était utilisée à la fois pour coder et décodée. Si un courrier électronique crypté était envoyé à l’aide d’une technologie à code unique, l’expéditeur et le destinataire devaient connaître la même clé mathématique. Si l’expéditeur voulait envoyer un courrier électronique crypté à plusieurs destinataires, tous devaient connaître la clé. Plus la clé était répandue, bien sûr, plus elle risquait de tomber entre les mains de quelqu’un qui ne devrait pas la connaître. Une fois qu’elle tombait entre de mauvaises mains, la clé était pratiquement inutile.

Les scientifiques de l’université de Stanford ont proposé une solution au problème en 1976. La théorie, appelée cryptage à clé publique, a été mise au point un an plus tard par Ronald Rivest, Adi Shamir et Leonard Adleman, trois étudiants du MIT. Leur système utilisait une formule mathématique pour générer deux clés liées : la clé privée n’était connue que d’un seul individu, appelé John Doe ; la clé publique était librement accessible à tous ceux qui le souhaitaient. Chaque clé était une clé à sens unique et était inutile sans l’autre. Par exemple, la clé publique était utilisée pour coder les données envoyées à Untel, mais seule la clé privée de Untel pouvait être utilisée pour lire les données. Comme il était le seul à la connaître, ou devait la connaître, les chances étaient beaucoup plus minces qu’elle soit connue de personnes qui ne devaient pas la posséder. M. X pouvait également utiliser la clé privée pour coder des messages qui pouvaient être ouverts à l’aide de sa clé publique. Comme seul Untel était en possession de la clé privée, ces messages portaient une sorte de signature électronique, garantissant que c’était Untel qui les avait envoyées.

Rivest, Shamir et Adleman ont obtenu un brevet par l’intermédiaire du MIT pour leur développement, et en 1982, ils ont créé une société dans l’appartement d’Adleman. Elle s’appelait RSA Data Security, le nom étant un acronyme formé des initiales des partenaires. Malheureusement, le cryptage RSA a été réalisé à l’aide de mathématiques sophistiquées et complexes. Dans les années 1980, la plupart des ordinateurs n’étaient tout simplement pas assez puissants pour effectuer les calculs rapidement, et la société a rapidement été confrontée à la faillite. En 1986, Jim Bidzos, un homme d’affaires de Floride, a été engagé pour sauver l’entreprise de la Silicon Valley. Bidzos vivait et respirait l’entreprise, et il n’a pas fallu longtemps pour qu’il commence à obtenir des résultats. Lotus Development a acheté une licence pour son Lotus Notes en 1987. Motorola, Apple et Novell ne tarderont pas à suivre. En 1988, le redressement bat son plein. Cette année-là, Rupert Murdoch a fait une offre de plusieurs millions de dollars pour acheter la société. Murdoch et Bidzos n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur un prix et, à la fin, l’accord s’est effondré.

PS : Le service de mise en relation avec les SAV proposé par le site contacter-sav.org est un service indépendant et non affilié à la société Rsa. Les coordonnées gratuites ou de mise en relation sont indiquées dans les textes ci-dessus.

Page de renseignement SAV pour Rsa crée le 21 juin 2020 – Indice 39 

Dernière modification : 29/12/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *