Popularité de la marque Gaumont

130000

Contacter le SAV Gaumont

Pour contacter le service Gaumont sur son service après-vente (S.A.V), vous pouvez consultez les informations sur cette page.

Le nom de l’entreprise concerné par le service après vente possède plusieurs dénominations ou marques comme : Gaumont, @cinemaspathegaumont ou client.cinemaspathegaumont.com et elle travaille généralement dans le secteur Divertissement et plus précisément dans la catégorie Cinéma .

Vous pouvez contacter le SAV ou service après vente gaumont par exemple pour les motifs suivant :

  • Réparation, Bug, cassé ou autre anomalie avec Gaumont France
  • Colis endommagé ou abîmé en provenance de Gaumont 
  • Demande de facture, remboursement ou un avoir chez Gaumont 
  • Demande de garantie ou prise en charge assurance avec Gaumont en France
  • Faire une réclamation à gaumont

SAV Gaumont par téléphone

Mise en relation avec le Service après vente Gaumont ci-dessous :

Disponibilité : 7j/7 et 24h/24

*Mise en relation au 0890598054 (0,80€/min + prix d’un appel local)

Gaumont est sur Facebook

@cinemaspathegaumont

Cinéma

Adresse de la page Facebook : 261974
https://fr-fr.facebook.com/cinemaspathegaumont/

Contacter Gaumont SAV par internet

Voici l’url de la page correspondant aux services après vente pour Gaumont :

https://client.cinemaspathegaumont.com/aide/s/

Vous pouvez trouver plus d’informations si besoin sur le site internet client.cinemaspathegaumont.com

Horaires d’ouverture du service SAV Gaumont

Aucune donnée

Liste des magasins en France Gaumont

Aucune donnée

Questions courantes sur Gaumont

Aucune donnée

Description de l’entreprise Gaumont et de son SAV

À propos de Gaumont

S’occupant à l’origine d’appareils photographiques, la société a commencé à produire des courts métrages en 1897 pour promouvoir sa marque de caméra-projecteur. La secrétaire de Léon Gaumont, Alice Guy-Blaché, est devenue la première femme réalisatrice de l’industrie cinématographique, puis la directrice de production du studio Gaumont de 1897 à 1907. De 1905 à 1914, ses studios de la Cité Elgé (d’après la prononciation française normale des initiales du fondateur L-G) à La Villette, en France, étaient les plus importants au monde. Gaumont a commencé à produire des longs métrages en 1908.

La société fabrique son propre matériel et produit des films en série jusqu’en 1907, date à laquelle Louis Feuillade devient le directeur artistique de Gaumont. Lorsque la première guerre mondiale éclate, il est remplacé par Léonce Perret, qui poursuit sa carrière aux États-Unis quelques années plus tard En 1909, la société participe au Congrès du film de Paris, une tentative ratée des producteurs européens de créer un cartel similaire à celui de la MPPC aux États-Unis.

Gaumont ouvre des bureaux à l’étranger et acquiert la chaîne de salles de cinéma Gaumont British, qui produira notamment par la suite plusieurs films réalisés par Alfred Hitchcock tels que The 39 Steps (1935) et The Lady Vanishes (1938). Avec son concurrent Pathé Frères, Gaumont domine l’industrie cinématographique en Europe jusqu’au déclenchement de la Première Guerre mondiale en 1914.

Après la Première Guerre mondiale, Gaumont a subi des pertes économiques en raison de la concurrence accrue des productions américaines d’Hollywood. En 1925, la production du studio est réduite à trois films seulement. En outre, Gaumont n’a pas pu suivre le rythme des changements technologiques (par exemple, l’avènement des films sonores). Frappé par l’accumulation des dettes au début des années 1930 et les effets de la Grande Dépression, Gaumont déclare faillite en 1935. En 1937, le studio cesse sa production et ne fonctionne plus que comme une société de théâtre et de distribution. La société est rachetée par la société française Havas en 1938, est rebaptisée Société Nouvelle des Établissements Gaumont et rouvre son studio de production cinématographique.

Durant les dernières années de la Seconde Guerre mondiale, Gaumont a été touché par la ruine financière de l’économie française ainsi que par la destruction physique de ses installations. La société a cessé sa production jusqu’en 1947. Cependant, l’intérêt mondial pour les films français de la Nouvelle Vague dans les années 1950, ainsi que la permissivité au sein des films français (par exemple, la nudité), ont permis aux productions françaises de concurrencer avec succès un cinéma américain qui était encore accablé par des codes moraux conservateurs. Cette période verra le retour en force des Studios Gaumont.

En 1975, Nicolas Seydoux, magnat des médias et multimillionnaires français héritier de l’ancien argent, a commencé à diriger Gaumont ; il possédait personnellement 60 % des actions et 70 % des votes.

Le 2 février 2000, Philippe Binant, responsable technique du projet de cinéma numérique chez Gaumont, a réalisé la première projection de cinéma numérique en Europe avec le prototype de projecteur Texas Instruments.

De 1993 à début 2004, Gaumount et Disney se sont associés pour produire des films destinés à la distribution en salles. En 2001, Gaumont a scindé la division cinéma en une entreprise commune avec Pathé, connue depuis sous le nom de Les Cinémas Gaumont Pathé. Gaumont détenait une participation de 34 % dans l’entité, qui contrôle un important réseau de salles de cinéma en France, en Suisse et aux Pays-Bas. En 2004, Gaumont a poursuivi son développement avec Pathé pour créer une autre joint-venture, les archives Gaumont-Pathé. Gaumont détient 57,5 % de cette entité, qui contient des films d’actualités, des documentaires et des films muets des 20e et 21e siècles.

De début 2004 à 2007, la société a eu un partenariat avec Sony pour la production de films et pour la distribution en salles et en DVD dans le monde entier. Et pendant de nombreuses années, la division vidéo domestique de Gaumont était une entreprise commune avec Sony Pictures. Actuellement, Gaumont distribue ses films en vidéo en France par l’intermédiaire de Paramount Home Media Distribution.

Fin 2007, Gaumont a racheté le studio d’animation français Alphanim pour 25 millions d’euros et l’a rebaptisé Gaumont Alphanim. À partir de 2013, il est connu sous le nom de Gaumont Animation.

Le 16 décembre 2010, Gaumont a pris une participation de 37,48 % dans le capital de la société Légende et de ses filiales pour un montant de 6,6 millions d’euros. Légende est une société de production et de distribution de longs métrages et de séries télévisées dirigées par Alain Goldman. En 2011, la participation de Légende s’élève à 6,3 millions d’euros.

2011 a également été l’année où Gaumont a ouvert sa division Gaumont International Television à Los Angeles, aux États-Unis.

En 2011, Gaumont a coproduit et co-distribué Les Intouchables, qui est devenu le film français le plus rentable de tous les temps. La sortie internationale des Intouchables a également été un succès, dépassant les précédents blockbusters internationaux telles que Harry Potter et Transporters en Allemagne. Les Intouchables est le film en langue étrangère (toute langue autre que l’anglais) qui a réalisé la plus forte recette, battant le précédent record de 275 millions de dollars établi par le Japanese Spirited Away. Le film a été un catalyseur majeur pour Gaumont, qui a fait grimper les ventes du quatrième trimestre 2011 à 47,9 millions d’euros, soit une hausse de 651 % par rapport à l’année précédente. Le succès du film a transformé une perte du premier semestre 2011 en un profit annuel record de 26 millions d’euros. Les Intouchables a actuellement un box-office de 361 millions de dollars.

En 2012, Gaumont a acquis la société de production Nouvelles Editions de Films (NEF) pour 3,1 millions d’euros. La société était auparavant dirigée et créée par la légende du cinéma Louis Malle. Dans le cadre de cette acquisition, Gaumont possède désormais la totalité de la collection Malle, y compris Ascenseur pour l’échafaud, Atlantic City et Au Revoir les Enfants.

En février 2012, Gaumount a relancé sa division télévision, qui avait été dissoute depuis une dizaine d’années.

Le 2 mai 2016, selon Deadline Hollywood, Gaumont s’est associé à Lionsgate et à sept autres sociétés internationales pour lancer le consortium Globalgate Entertainment. Globalgate produira et distribuera des films en langue locale sur les marchés du monde entier. Lionsgate a déclaré lundi qu’elle s’était associée avec les dirigeants internationaux du secteur du divertissement Paul Presburger, William Pfeiffer et Clifford Werber pour lancer Globalgate. Trois ans plus tard, Gaumont a été remplacée par TF1 Studio en tant que nouveau membre français de Globalgate.

Le 1er mars 2017, Gaumont a vendu sa participation de 34 % dans Les Cinémas Gaumont Pathé à Pathé pour 400 millions de dollars afin de se concentrer sur la production.

En janvier 2018, il a été annoncé que le premier bureau de la société, à Cologne, devrait ouvrir en juillet 2018. Le bureau devrait se concentrer sur le développement et la production de programmes de fiction de première diffusion, selon la productrice de films et nouvelle directrice Sabine de Mardt.

PS : Le service de mise en relation avec les SAV proposé par le site contacter-sav.org est un service indépendant et non affilié à la société Gaumont. Les coordonnées gratuites ou de mise en relation sont indiquées dans les textes ci-dessus.

Page de renseignement SAV pour Gaumont crée le 21 juin 2020 – Indice 21 

Dernière modification : 16/12/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.